MERCI aux communes qui accueillent la                                  course !

logo mairie hauteville sur fier.PNG
logo mairie thusy.jpg
logo mairie saint eusebe.jpg
logo mairie vaulx.jpg
Capture.PNG

Trail Panoramic   27 Km 

Km 10,7 : le chemin des Féodières, que se partagent les communes de Saint-Eusèbe (à gauche) et de Thusy (à droite).
La course s’approche du photographe.
Les trailers poursuivront leur ascension vers le coeur du plateau des Bettes (km 10,8).

Panorama :
En toile de fond, à gauche : la montagne du Gros Foug.

Cliché pris le 12 mai 2019 par Thusy en Trail.

 

Trail 27Km - Albanais - Trail Panoramic

Trail du Four à Pain  16 Km

Km 8,8 : le sentier des Beudets, sur la commune de Vaulx.
La course s’éloigne de la photographe.
Ce tronçon s’apprête à rejoindre la route de la Maison Forte (km 9), à droite du bosquet isolé, au centre gauche, qui permettra aux trailers d’accéder au hameau de Frênes-Dessous (km 9,2), également à droite de ce même bosquet.

Panorama :
- A l’extrême gauche : le bois de Frênes que les trailers traverseront à cinq reprises.
- En toile de fond, à gauche : le bois de Montessuie.

Cliché pris le 8 juillet 2019 par C.K.

Trail 16Km - Albanais - Four à Pain

Trail des Féodières  10 Km

Km 2 : le sud du plateau des Bettes, sur les communes de Saint-Eusèbe et de Vaulx, observé à droite depuis le chemin des Bettes.

Entre les km 5 et 5,7 : entre le pylône de télécommunication, sur la commune de Vaulx, et le chemin des Bettes bis, sur la commune de Saint-Eusèbe.
– Km 5, quasiment au faîte de la colline, derrière le bois à gauche : le pylône de télécommunication, point culminant du Trail des Féodières à près de 690 m d’altitude. 
– Km 5,7, en contrebas, au milieu des prés et bordé de clôtures : le chemin des Bettes bis, à hauteur d’un feuillu isolé, visible à droite.
Surgissant de la première rangée d’arbres, sur les terres de Daniel Faramaz, quasiment dépourvues de toute trace, les trailers emprunteront cet itinéraire à droite du feuillu esseulé, à travers un faux plat descendant d’une centaine de mètres.

Panorama :
– Au sommet de la colline, à droite du bois : le réservoir des Bettes, construit en 1991 par le syndicat intercommunal des eaux de Vaudrenaz.
– A droite du réservoir des Bettes, en haut du pré : on remarque l’absence de la croix Chabert (commune de Saint-Eusèbe), la photo ayant été prise avant 2012, année où ce calvaire a été érigé.
– Par-delà le plateau des Bettes, du centre gauche à l’extrême droite : la montagne du Semnoz.
– En toile de fond, de l’extrême gauche au centre droit : le chaînon de la Tournette.
– En contrebas du chaînon de la Tournette, au centre : le chaînon de la Forclaz.
– En toile de fond, à droite : le chaînon de la Dent de Cons.

Cliché pris par Claude Marchisio.

Trail 9Km - Albanais - Féodières

RECONNAISSANCES COLLECTIVES ET INDIVIDUELLES SUR LES TROIS PARCOURS :

Le 17 janvier 2020, le dynamique animateur du groupe Rumilly Running, en la personne de Francisco Bogalho, emmenait huit de ses potes à Saint-Eusèbe afin de scruter l’itinéraire du Trail du Four à Pain, long de 16 km pour un dénivelé de 500 m. Il en a fait de même le 21 février, mais cette fois-ci sur la plus grande partie du Trail Panoramic, long de 27 km pour un dénivelé de 960 m.

En outre, une équipe tout aussi sympathique, dont la réputation n’est plus à prouver, devrait bientôt l’imiter, en l’occurrence sur le 16 bornes, mais aussi sur le Trail des Féodières aux dimensions très raisonnables, la distance s’élevant à 9 km et le dénivelé à 250 m.

Bien évidemment, nous sommes heureux du vif intérêt manifesté par les clubs de course nature envers notre cher Trail Panoramic de l’Albanais (TPA), qui fêtera cette année sa première édition, précisément le dimanche 9 mai.


Parallèlement, nous n’ignorons pas toutes celles et tous ceux qui sont dépourvus de structures, qui n’ont pas un grand sens de l’orientation et qui souhaiteraient repérer, en toute sécurité, l’un des trois tracés dans l’optique du jour J. Aussi, et à condition d’accueillir au minimum deux coureurs, et ce quel que soit leur niveau, les organisateurs du TPA s’engagent, dans la mesure du possible, à vous accompagner bénévolement sur le parcours qui aura votre préférence.

Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas alors à nous transmettre un message privé sur la page Facebook du TPA. Nous vous répondrons bien sûr rapidement.


Au plaisir de vous retrouver au plus vite sur les sorties collectives ou individuelles du TPA !
Amitiés sportives.

attention-triangle.png

PROPRIETES PRIVEES SUR LE TRAIL PANORAMIC (27 KM) :

Autorisations et…
Nous tenons à exprimer notre profonde gratitude à l’égard des trois agriculteurs suivants :
Jordane Dachy et Jonathan Moine, gérants depuis 2017 du GAEC des Morges, au hameau de Tignerant, à Saint-Eusèbe. Créé en janvier 2012, ce groupement agricole d’exploitation en commun est spécialisé dans l’élevage de 80 vaches laitières.
Sans la moindre tergiversation, ce tandem a donné son aval pour que le 27 km sillonne, le 7 novembre 2021, ses prairies dans trois secteurs distincts :
* Primo, la descente du chemin de Branchona (entre les km 3,2 et 3,7).
* Deuxio, la remontée, plane, de la rive gauche de la Morge (entre les km 4,9 et 6).
* Tertio, le très raide raccourci ascendant qui coupe la route départementale 44, ou route du Châtelard, précisément entre la première épingle à cheveu (km 6,1) et le hameau du Châtelard (km 6,2). Un raccourci qui permettra aux coureurs d’éviter l’asphalte sur 400 m.
Dominique Barrioz, gérant de l’EARL de Jussy, à Vallières-sur-Fier. Créée en février 1995, cette exploitation agricole à responsabilité limitée associe culture et élevage.
A l’image de Jordane Dachy et de Jonathan Moine, cet homme a donné sans l’once d’une hésitation son accord pour que le 27 km gravisse, le 7 novembre 2021, son pré, localisé entre le pont enjambant le ruisseau de Nulle, sur la route d’En Siblet (km 25,6), et le chemin du Bois de Nulle (km 25,7). Cette habilitation permettra aux concurrents de gagner directement le chemin du Bois de Nulle, et par-là même de leur épargner 125 m goudronnés.
Preuve de leur totale adhésion au trail, nos trois paysans ont fait ce choix au moment où la manifestation était prévue le 17 mai 2020 puis le 9 mai 2021. Deux dates qui les auraient pourtant obligés à déplacer leurs troupeaux qui pâturent à cette époque de l’année. Ce qui ne sera pas le cas le 7 novembre prochain puisque leurs vaches auront déjà rejoint l’étable. In fine, cette ligne de conduite démontre, on ne peut mieux, de la complicité qui unit dans cette contrée de l’Albanais agriculteurs et trailers, devenus presque instantanément copains comme cochons !

 

… interdictions
– Terrains de Jordan Dachy et Jonathan Moine :

Attention, le feu vert donné par ce binôme au passage du 27 km dans sa prairie, via un raccourci, s’applique uniquement au 7 novembre 2021 !
Du coup, il est défendu, hormis cette échéance, d’emprunter ledit raccourci qui coupe la route départementale 44, ou route du Châtelard, précisément entre la première épingle à cheveu (km 6,1) et le hameau du Châtelard (km 6,2).
Qu’on se le tienne pour dit ! 

– Terrains de Dominique Barrioz :
Attention, le feu vert donné par Dominique, au passage du 27 km dans son pré, s’applique uniquement au 7 novembre 2021 !
Du coup, il est défendu, hormis cette échéance, de traverser ledit pré, situé entre le pont enjambant le ruisseau de Nulle, sur la route d’En Siblet (km 25,6), et le chemin du Bois de Nulle (km 25,7).
Qu’on se le tienne pour dit !


Reconnaissances
– Terrains de Jordan Dachy et Jonathan Moine :

Suite à l’interdiction émise par ce duo de prendre un raccourci qui accède à sa prairie, excepté le jour J, les runners qui souhaitent reconnaître le tracé continueront, au km 6,1, à grimper la route départementale 44, ou route du Châtelard, soit 400 m supplémentaires.
Arrivés au hameau du Châtelard que rejoint également le raccourci, ils vireront à droite sur la route du Châtelard (km 6,2).
En revanche, est tolérée, en dehors du 7 novembre 2021, l’utilisation des deux itinéraires suivants :
* Le chemin de Branchona (entre les km 3,2 et 3,7).
* La rive gauche de la Morge (entre les km 4,9 et 6).

Attention, cependant, de bien refermer derrière soi la clôture qui protège la troisième et ultime prairie de la route départementale 44, ou route du Châtelard (km 5,8) !
Cette clôture sera bien sûr enlevée le 7 novembre prochain.
– Terrains de Dominique Barrioz :
Suite à l’interdiction émise par le Vallérien de pénétrer dans son pré, excepté le jour J, les trailers qui souhaitent reconnaître le tracé continueront, au km 25,6, à descendre la route d’En Siblet. Et ce jusqu’à son terme, matérialisé par un stop, soit une centaine de mètres en plus.
Ensuite, ils fouleront à droite sur 25 mètres la route départementale 38, dénommée encore « route de Thusy », avant d’obliquer une nouvelle fois à droite sur le chemin du Bois de Nulle.



PROPRIETES PRIVEES SUR LE TRAIL DES FEODIERES (9 KM) :

Autorisations et…
Nous tenons à exprimer notre profonde gratitude à l’égard des trois agriculteurs, en activité ou à la retraite, suivants :
Daniel Faramaz, dirigeant d’une exploitation agricole au hameau des Bettes, à Saint-Eusèbe. Créée en septembre 2004, cette exploitation est spécialisée dans l’élevage de vaches laitières.
Sans la moindre hésitation, ce personnage haut en couleur a donné son aval pour que le 9 km sillonne, le 7 novembre 2021, ses prairies, localisées entre le pylône de télécommunication des Bettes (km 5) et le chemin des Bettes bis, à hauteur d’un aulne isolé (km 5,7).
Preuve de sa totale adhésion au trail, notre paysan a fait ce choix au moment où la manifestation était prévue le 17 mai 2020 puis le 9 mai 2021. Deux dates qui l’auraient pourtant obligé à déplacer son troupeau qui pâture à cette époque de l’année. Ce qui ne sera pas le cas le 7 novembre prochain puisque ses vaches auront déjà rejoint l’étable. In fine, cette ligne de conduite démontre, on ne peut mieux, de la complicité qui unit dans cette contrée de l’Albanais agriculteurs et trailers, devenus presque instantanément copains comme cochons !
Pierre Chabert, gérant de la SCEA de La Rochelle, à Saint-Eusèbe. Créée en novembre 1996, cette société civile d’exploitation agricole est spécialisée dans l’élevage de vaches laitières.
A l’image de Daniel Faramaz, ce personnage également truculent a donné, sans l’once d’une hésitation, son accord pour que le 9 km traverse, le 7 novembre 2021, ses prés, situés entre le chemin des Bettes bis (km 5,8) et le chemin de Saint-Eusèbe aux Bettes (km 6,3).
Jean-Louis Fontaine, ex-entrepreneur individuel dans l’agriculture, à l’Ancien Chef-Lieu, à Saint-Eusèbe. Entre juillet 1983 et décembre 2018, il était spécialisé dans l’élevage de vaches laitières.
A l’instar de Daniel Faramaz et de Pierre Chabert, cet homme a donné, sans aucune réticence, son blanc-seing pour que le 9 km utilise, le 7 novembre 2021, le chemin de Saint-Eusèbe aux Bettes entre un bosquet (km 6,3 km) et l’Ancien Chef-Lieu de Saint-Eusèbe (km 6,6).
Les habilitations qui émanent de Pierre Chabert et de Jean-Louis Fontaine permettront aux trailers du 9 km :
– Primo, de ne pas remonter au coeur du plateau des Bettes, comme il était prévu initialement. Par ricochet, ils ne risqueront plus de croiser les concurrents du 27 km.
– Deuxio, de découvrir un époustoufflant panorama en enfilade, au moment de sillonner les 700 derniers mètres de prairies qui précèdent l’Ancien Chef-Lieu de Saint-Eusèbe.
In fine, cette ligne de conduite adoptée par nos trois paysans démontre, on ne peut mieux, de la complicité qui unit dans cette contrée de l’Albanais agriculteurs et trailers, devenus presque instantanément copains comme cochons.


… interdictions
– Terrains de Daniel Faramaz :

Attention, le feu vert donné par Daniel Faramaz, au passage du 9 km dans ses prairies, s’applique uniquement au 7 novembre 2021 !
Du coup, il est défendu, hormis cette échéance, de sillonner lesdites prairies, localisées entre le pylône de télécommunication des Bettes (km 5) et le chemin des Bettes bis, au niveau d’un aulne esseulé (km 5,7).
Qu’on se le tienne pour dit !

– Terrains de Pierre Chabert :
Attention, le feu vert donné par Pierre Chabert, au passage du 9 km dans ses prés, s’applique uniquement au 7 novembre 2021 !
Du coup, il est défendu, hormis cette échéance, de traverser lesdits prés, situés entre le chemin des Bettes bis (km 5,8) et le chemin de Saint-Eusèbe aux Bettes (km 6,3).
Qu’on se le tienne pour dit !

– Terrains de Jean-Louis Fontaine :
Attention, le feu vert donné par Jean-Louis Fontaine, au passage du 9 km sur le chemin de Saint-Eusèbe aux Bettes, s’applique uniquement au 7 novembre 2021 !
Du coup, il est défendu, hormis cette échéance, d’utiliser ledit chemin de Saint-Eusèbe aux Bettes entre un bosquet (km 6,3) et l’Ancien Chef-Lieu de Saint-Eusèbe (km 6,6).
Qu’on se le tienne pour dit !


Reconnaissance
Suite à l’interdiction émise par les trois Saint-Eusébiens de pénétrer sur leurs parcelles, excepté le jour J, les trailers qui souhaitent reconnaître le tracé feront demi-tour au pylône de télécommunication des Bettes (km 5).
Tous devront retourner au bois de Frênes où ils prendront soin, au km 4, de filer directement au coeur du plateau des Bettes. Ils fouleront alors le chemin à main gauche qui longe une clairière.
En conséquence, ils délaisseront le sentier du Vieux Four, emprunté à l’aller, qui poursuit son cheminement par-devant en direction du bas du bois de Frênes.
Enfin, une fois parvenus au coeur du plateau des Bettes, ils retrouveront le chemin parcouru à l’aller pour gagner le terrain de boules, installé au Villard, en l’occurrence le chef-lieu de Saint-Eusèbe, où sera jugée l’arrivée.